Nous avons fait la connaissance d’Annabella, ambulancière de Bruxelles, sexy et désireuse de tout découvrir, lors du tournage d’un premier porno amateur. A notre grande grande surprise, la jolie belge n’avait encore jamais mis les pieds dans un club échangiste. Nous profitons de son séjour à Paris pour lui faire découvrir l’ambiance d’un club libertin. Et ça va lui donner des idées plutôt coquines.

téléchargez la vidéo intégrale

La vie libertine belge

Si on devait faire un palmarès du libertinage en Europe, nul doute que l’échangisme belge, aux côtés de nos voisins allemands, des tchèques et de la France elle-même, remporterait le pompon. En effet, d’après une étude, la population belge qui se revendique libertine constitue le double de ce qui est en France, toute proportion gardée.

Mais le dynamisme de la vie libertine belge ne s’arrête pas là. Vous pouvez en parler aux couples coquins des Hauts-de-France. Ils vont presque tous régulièrement dans des établissement d’Outre-Quiévrain. La raison en est simple. Le libertinage s’y trouve beaucoup plus décomplexé.

En d’autres termes, quand un couple belge va en club échangiste, c’est pour baiser ! Cela peut vous sembler une lapalissade, certes. Mais quand on voit le nombre de prétendus échangistes qui passent leur soirée à faire tapisserie ou à toiser les autres depuis la piste de danse ou le canapé, on peut se convaincre que leurs homologues de Belgique ont bien mieux compris les choses que nous, français.

Les clubs échangistes parisiens et le tourisme

Malgré tout, si cette vidéo coquine se déroule dans un club échangiste parisien, ce n’est pas sans raison. En effet, le libertinage à la française fait encore et toujours fantasmer le monde entier. Un article récent fait état et cherche à expliquer la désaffection des couples pour les clubs échangistes de Paris.

Certes, la multiplication de soirées multicouples fait concurrence aux clubs ayant pignon sur rue. Il n’en demeure pas moins (je peux en témoigner pour avoir garder le contact avec des échangistes de nombreux pays) que la France reste très attractive pour le tourisme libertin.

Après, il reste toujours possible de faire son autocritique nationale. Mais on peut voir aussi le verre à moitié plein. Paris reste une destination érotique prisée, en même temps que culturelle, gastronomique, historique…

Le libertinage « à la belge »

Pour finir, une petite blague, qui ne devrait pas énerver nos amis belges. « A quoi reconnait-on un Belge dans une partouze échangiste ? C’est le seul qui baise sa femme ». De cette farce est née une expression très courante dans le milieu échangiste. Le libertinage « à la belge » désigne alors un couple qui reste entre soi.

Vous aurez bien compris que cette situation concerne bien plus souvent les libertins français que nos amis wallons et flamands. Comme quoi on peut toujours se moquer…

http://www.videoslibertines.fr/wp-content/uploads/2019/06/amatrice-belge-club-libertin.jpghttp://www.videoslibertines.fr/wp-content/uploads/2019/06/amatrice-belge-club-libertin-150x150.jpgJacquie & Michelvidéos de promotionBelgique,clubs échangistes,France,Ile-de-France,triolisme HHF
Nous avons fait la connaissance d'Annabella, ambulancière de Bruxelles, sexy et désireuse de tout découvrir, lors du tournage d'un premier porno amateur. A notre grande grande surprise, la jolie belge n'avait encore jamais mis les pieds dans un club échangiste. Nous profitons de son séjour à Paris pour lui...