Sophie et son mari ne sont pas parisiens. N’empêche que ce couple libertin a forcément déjà entendu parler du Bois de Boulogne. Et pour ces amateurs d’exhib hardcore et de dogging, cette forêt représente un lieu mythique de libertinage. Nous les emmenons donc visiter le coin libertin du Bois de Boulogne. Où la libertine va rencontrer quelques voyeurs très entreprenants. Pour lesquels nous avions heureusement prévu des masques. C’est parti pour une après-midi de débauche.

téléchargez la vidéo intégrale

Bois de Boulogne, exhib et libertinage

Si le Bois de Boulogne est aussi connu, c’est parce que c’est effectivement un lieu de sexe. En tout genre, d’ailleurs. Il y a là bien sûr des prostituées classiques. On y trouve aussi des travestis. Bref, c’est un haut-lieu du sexe parisien. Mais les couples exhibitionnistes et les voyeurs hétéros fréquentent essentiellement un certain coin du Bois de Boulogne.

Selon la volonté du couple (c’est toujours ça qui compte), les voyeurs sont invités – ou non – à participer. Si, dans cette vidéo, madame suce tout le monde devant son mari candauliste, ce n’est pas toujours le cas. Il se trouve des couples qui ne sont qu’exhibitionnistes.

Il convient toutefois de faire attention. La loi interdit formellement l’exhibition publique, hardcore ou non. Et même si ce secteur du Bois de Boulogne n’est absolument pas fréquenté par des familles, les autorités continuent donc à réprimer ce type de comportement. Je vous rappelle en particulier que l’acte d’exhibition peut être passible de prison.

Exhib hardcore et légalité

Et oui, c’est comme ça, en France. Les lieux sont connus comme des loups blancs. Toutes les personnes présentes sont consentantes. Mais on peut quand même vous coller une amende ou vous mettre au trou pour une exhib ! Personnellement, c’est ça que je trouve choquant. Quand on ne nuit pas à autrui, la liberté doit être absolue.

Et si on inventait un panneau de signalisation ? Un panneau qui dirait : « exhibition sexuelle ». Les familles n’iraient pas. Les libertins et autres exhibitionnistes s’y retrouveraient. Et il n’y aurait plus de problème ! J’imagine que nos politiques n’y songent même pas, mais ce serait tout de même une solution.

En attendant, vous devez vous méfier. Il faut bien entendu éviter les endroits où peuvent se trouver des familles. Il faut, également, éviter ceux qui ne sont fréquentés que par des personnes en quête de sexe…