Nous avons suivi un homme d’un certain âge, marié à une jeunette, dans un club échangiste français. Le couple pratique le candaulisme trash. Sous les yeux de son mari, la jeune libertine pratique un sexe brutal. Et elle se trouve soumise aux ordres de son cocu.

Voir la vidéo

Le candaulisme dans les clubs échangistes

Vous l’aurez compris, cette vidéo est un reportage légèrement mis en scène. Il n’en demeure pas moins que ce couple amateur pratique effectivement le candaulisme trash. En club libertin, dans des lieux de dogging et même à domicile, monsieur aime voir sa femme se faire rudoyer par d’autres hommes.

Ceci étant posé, les clubs et saunas libertins ne constituent pas les lieux privilégiés du candaulisme. En général, et en mettant à part le cas particulier du gangbang candauliste, les couples libertins cherchent en club de l’échangisme et du triolisme.

En club, le plus souvent, le mari participe. Ce qui n’empêche pas les couples de s’y addoner parfois à un sexe plutôt trash.

Candaulisme et sexe trash

S’agissant du côté brutal de cette vidéo, cela correspond bien à tout un pan du candaulisme actuel. De nombreux hommes candos aiment ainsi voir leurs épouses dans des situations trash. Et comme on sait que le fantasme d’être contrainte permet à de nombreuses libertines de s’affranchir de certains de leurs tabous, il est logique que le candaulisme trash fasse florès.

Ceci étant posé, et comme il faut toujours nuancer s’agissant de libertinage, tous les couples candaulistes ne recherchent pas, loin de là, du sexe brutal et dur. Les amateurs de baise candauliste violente constituent m^me une toute petite minorité.