De retour dans le plus fameux club sadomasochiste de la planète. Une vidéo tournée par direction de l’établissement, lors d’une soirée BDSM. Et qui montre à quel point cette boîte SM de San Francisco, Californie, est fréquentée à la fois par des adeptes BDSM et des libertins curieux des choses du sexe.

téléchargez la vidéo intégrale

Club sadomasochiste, club échangiste ?

Ne confondons pas tout. On l’a déjà précisé ici, un couple BDSM n’est pas forcément échangiste. Et inversement. De ce fait, un club sadomasochiste n’est pas non plus forcément un club échangiste. Il existe, du coup, plusieurs formes de club sadomasochiste.

D’abord, le club sadomasochiste stricto sensu. Celui-ci propose à ses visiteurs toutes sortes d’installations BDSM : cages, croix de Saint-André, machines, poulies, réseaux de liens. Ici, il ne s’agit pas d’échanger. Le service proposé n’est pas un service de rencontres. Mais un service de mise à disposition d’outils. Et de création d’atmosphère.

Ensuite, il existe le club sadomasochiste tourné précisément vers la rencontre. Il en existe plusieurs en France. Ici, les couples BDSM se rencontrent. On s’échange éventuellement soumis et soumises. C’est un lieu libertin, au sens de la sexualité de groupe, tourné vers les choses du SM. Le club sadomasochiste de cette vidéo fait partie de cette catégorie.

Ensuite, il existe le club libertin qui propose des services liés au BDSM. On y trouve des installations d’influence SM. Et des soirées dédiées au plaisir du sexe qui fait mal.

vidéos club sadomasochiste

Comment trouver un club sadomasochiste en France ?

Pour dire les choses clairement, les établissements de la première catégorie ne sont pas des grands fans de publicité. Et tiennent à rester discrets. C’est le plus souvent par cooptation, au contraire, qu’on y accède. Les clubs de la seconde catégorie ont d’avantage pignon sur rue. Tout comme ceux, d’ailleurs, de la troisième catégorie. Vous entrouverez d’ailleurs une liste ici. Faites-en bon usage !