L’équipe de Jacquie & Michel s’est rendue chez Khayna et Jean-Pierre, un couple cando de banlieue parisienne, dont le mari souhait voir sa femme baiser non pas avec un, mais avec deux inconnus. Et la libertine beurette ne s’est pas faite prier. Il faut la voir sucer les deux bites. Puis offrir sa chatte et son petit trou à ses deux amants du jour.

téléchargez la vidéo intégrale

Etre invité chez un couple cando

D’abord, faisons un point de vocabulaire libertin. Si vous voyez une annonce avec le titre « couple cando », sachez qu’il s’agit du diminutif de candauliste. Les choses étant ainsi posées, comment être l’invité du dit couple cando ? Il y a deux ou trois choses à savoir.

La première est qu’un homme candauliste n’est ni un impuissant, ni un déficient sexuel. Au contraire, si une femme suit – ou précède – son mari dans le libertinage, c’est sans aucun doute que sa sexualité est satisfaisante. Et en aucun cas l’inverse.

La seconde chose à comprendre, c’est qu’un couple cando est une entité en soi. Sur un tchat libertin, vous ne draguez pas madame, mais madame ET monsieur. C’est aux deux qu’il vous faut plaire, pas uniquement à madame. De la même façon, en club, n’hésitez pas à faire copain/copain avec le mari candauliste.

Candaulisme, triolisme et pluralité masculine

Comme on peut le voir dans cette vidéo gratuite, le couple cando moyen apprécie la pluralité masculine. Beaucoup navigue d’ailleurs entre candaulisme et triolisme. Et parfois même gangbang. Mais attention, toutefois, tous les amateurs de candaulisme ne pratiquent pas la pluralité masculine.

Loin s’en faut. Je connais même un couple cando qui n’a qu’un amant et un seul. Ce qui n’empêche pas le trio de fréquenter les saunas échangistes et les clubs, mais à la recherche d’autres couples.