En matière de libertinage, il ne faut pas en promettre à Diane et son mari. D’ailleurs, nous avons rencontré ce couple échangiste dans l’un de nos clubs libertins parisiens préférés : le Cupidon. Après une conversation, nous nous apercevons que les deux quadragénaires rêvent de découvrir le candaulisme. Nous leur organisons un délire BDSM soft que monsieur va devoir se contenter de regarder.

téléchargez la vidéo intégrale

Découvrir le libertinage

Qu’on parle de candaulisme, d’échangisme ou de toute autre forme de libertinage, le fait de se lancer peut ne pas paraître facile. Pourtant, il existe de nombreuses façons de découvrir la sexualité libérée et/ou en groupe. Entre les saunas, les clubs libertins et les rencontres privées via internet, vous avez le choix des armes.

Pour découvrir le libertinage, je vous conseille d’abord d’en parler entre vous. Un couple qui sait ce qu’il veut a, d’une part, bien plus de chances de le trouver, et, d’autre part, plus de chances de sortir renforcé d’une telle expérience. Une fois cette discussion aboutie, à vous de choisir ce qui vous convient parmi les multiples offres du monde libertin. Et surtout, il convient de ne vous laisser dicter vos choix par personne.

Découvrir d’autres formes de libertinage

Il s’agit de toute autre chose quand, à l’instar du couple de cette vidéo, on veut passer d’une forme de libertinage à une autre. En effet, il arrive souvent qu’un couple mélangiste veuille se lancer dans l’échangisme. Il arrive aussi qu’un couple trioliste veuille passer au gang-bang ou à l’échangisme. Si cela peut paraître anodin, quand on n’est pas libertin, cela peut s’avérer aussi intense que de découvrir le libertinage lui-même.

Là encore, il convient pour le couple de bien discuter. Il faut savoir ce que chacun veut, et ce qui est compatible des envies de monsieur et de madame. Bref, découvrir une autre pratique libertine suppose les mêmes préventions que de se lancer dans le grand bain.

Candaulisme ou triolisme ?

On confond ainsi parfois le triolisme et le candaulisme. Ainsi, un couple échangiste peut être tenté par le fait de jouer avec un homme seul. Ce qui, on en conviendra, ne recèle pas du tout les mêmes enjeux que d’échanger les partenaires de couple à couple. Mais surtout, monsieur va t-il participer.

En ce domaine, ma conviction est faite. Et, pour une fois, je pense que c’est le mari qui doit trancher entre une relation trioliste et un jeu candauliste. Après tout, c’est lui qui offre une liberté supplémentaire à sa femme (je me place dans l’hypothèse où monsieur n’est pas bi). A lui de savoir s’il se sent plus à l’aise en participant, ou non. Bien entendu, madame devra aussi être consentante, cela va sans dire.

http://www.videoslibertines.fr/wp-content/uploads/2019/07/decouvrir-candaulisme.jpghttp://www.videoslibertines.fr/wp-content/uploads/2019/07/decouvrir-candaulisme-150x150.jpgJacquie & Michelreportages libertinscandaulisme,clubs échangistes,France,Ile-de-France,sadomaso
En matière de libertinage, il ne faut pas en promettre à Diane et son mari. D'ailleurs, nous avons rencontré ce couple échangiste dans l'un de nos clubs libertins parisiens préférés : le Cupidon. Après une conversation, nous nous apercevons que les deux quadragénaires rêvent de découvrir le candaulisme. Nous...