La vidéo porno amatrice qui suit nous a été envoyée par Barby, une libertine anglaise férue de bukkake et de dogging amateur. On y voit deux libertines dans la salle obscure d’un cinéma porno en train de sucer des bites à la chaîne. S’en suit une douche de sperme hallucinante, laissant les deux amatrices couvertes de foutre chaud.

téléchargez la vidéo intégrale

La douche de sperme dans le milieu libertin

Il y a celles qui aiment. Et il y a les autres. Parmi les amatrices de pluralité masculine, les avis divergent quant au bukkake, la fameuse douche de sperme. Certaines ne s’en cachent pas : elles adorent recevoir les éjaculations de ces messieurs sur tout le corps. Avec une prédiclection pour les seins, avouent nombre d’entre elles.

Mais amatrices de gangbang et de blowbang ne veut pas dire amatrices de douche de sperme. En effet, si la pratique se révèle assez répandue, certaines femmes gourmandes détestent totalement le bukkake. Pour les unes, il s’agit d’un manque de respect. Les autres le vivent comme un risque et un manque d’hygiène.

Bukkake et sexe SSR

En effet, les IST se transmettent par le liquide séminal. Et la douche de sperme, en ce cas, n’est pas sans risques. Il est possible de contaminer quelqu’un en lui projetant son jus sur le corps. Pour une douche de sperme « safe », il convient de respecter quelques règles.

D’abord, il faut éviter les muqueuses. Le sexe bien sûr, doit être exclu des zones d’éjaculations. Il en va de même de l’anus. Mais il faut rajouter à ces zones interdites à la douche de sperme les yeux. En effet, ceux-ci comptent de nombreuses irrigations sanguines qui pourraient recevoir une éventuelle IST. Enfin, l’ingestion de semence est à proscrire.

Ceci étant, et même en respectant ces quelques règles, le bukkake reste une pratique dangereuse. Si elle est relativement (je dis bien relativement) peu risquée vis-à-vis du VIH d’autres IST se promènent dans le milieu libertin. Je vous conseille donc, mesdames, la prudence.