Cette sextape tournée lors d’une soirée libertine quelque part en France nous donne à voir les rapports, parfois étroits, entre échangisme d’une part et fétichisme d’autre part. Une vidéo porno 100% amatrice et 100% française où l’on voit les tenues coquines spéciales choisies pour l’occasion pour les trois couples échangistes.

Voir la vidéo

L’influence Eyes Wide Shut

N’est pas un grand réalisateur qui veut. Et Kubrick est de ceux-là. Avec son film Eyes Wide Shut, le cinéaste a profondément bouleversé l’esthétique de l’échangisme. Qu’on ne s’y méprenne pas : les loups et autres masques ne constituent pas la norme des soirées libertines privées et des clubs échangistes. Mais certaines soirées mettent en avant ce dress-code tout libertin.

Ainsi, cette sextape reprend ce code du loup qui masque les visages des participants à la partouze. Mais la référence à Eyes Wide Shut est loin d’être le seul fétichisme que prend à son compte le libertinage et l’échangisme français contemporain.

Libertinage, fétichisme et échangisme

Parmi les thèmes de déguisement souvent retenus par les clubs libertins et les soirées échangistes privées, on peut en citer quelques-uns. Le plus fréquent reste bien entendu le BDSM, latex et cuir. Celui-ci n’entraîne pas pour autant toujours des pratiques réellement BDSM. Mais il leur laisse la porte ouverte…

Dans les établissements libertins français, je dirais, de mémoire, que le fétichisme le plus souvent retenu est celui des seins nus. Celui-ci est suivi de près par une foule de thèmes plus ou moins coquins. Parmi lesquels je citerais infirmières, écolières, bas-résilles, sans culottes…

Mais le principal rapport qu’entretient l’échangisme avec le fétichisme ne se trouve pas là. Car enfin, que dire du dress-code habituel de ce type de partouze. Ces messieurs sont habillés en tenue de cadres. Tandis que les dames revêtissent des tenues libertines qui ne sont pas sans rappeler celles des prostituées. Vous avez dit fétichistes ?