Sheryl, bombasse libertine et beurette de Marseille, veut découvrir le dogging amateur. Nous filons avec avec elle à l’Eros Center, un sexshop particulièrement sympa. Après une exhibition assez osée dans la boutique, l’amatrice se rend vers les cabines privées. Elle va s’essayer au glory-hole, puis s’offrir à un gangbang avec les clients.

téléchargez la vidéo intégrale

Le dogging libertin en sexshop

Si vous êtes un couple et que vous rêvez de pratiquer le dogging, je ne saurais trop vous conseiller des lieux comme les sexshops, les cabines de projection porno et les lieux de sexe en général. Pourquoi ? Parce que, en tout point, vous serez plus en sécurité que sur une plage ou un parking.

D’abord, vis-à-vis de la loi : je rappelle que l’exhibition publique est sévèrement punie en France. Dans un sexshop, les clients sont là pour le sexe. L’entrée est formellement interdite aux mineurs. Il n’y a donc aucun risque en la matière. Ensuite, vis-à-vis d’éventuels pervers : j’entends par là des personnes qui ne respecteront ni vos envies, ni surtout vos limites. Un sexshop dispose d’une équipe, capable de remettre à sa place un éventuel trouble-fête.

J’ajoute que désormais, à l’instar de l’Eros Center de Marseille, de plus en plus de sexshops disposent de pièces aménagées spécialement pour le cruising. Si celles-ci se trouvent le plus souvent fréquentées par un public gay, bi et curieux, le dogging y est parfaitement possible.

L’Eros Center de Marseille

C’est le cas, donc, de l’Eros Center de Marseille. Situé dans le 1er arrondissement, rue Garibaldi, cet établissement dispose en effet de 16 cabines de projection porno. Soyons claire : à l’heure du X en ligne, si des gens viennent ici, c’est bien pour faire des rencontres.

Eros Center, sexsop et projection privée dans les Bouches-du-Rhône
5 boulevard Garibaldi, à Marseille, 1er arrondissement
site officiel