Dee, notre MILF libertine du texas, n’est seulement gourmande de partouzes et de sexe en groupe. Elle a un trip tout à fait particulier, bien que très répandu chez les libertines américaines : le gangbang black. L’idée est simple, et illustrée par cette vidéo : une amatrice blanche baisée par un groupe d’hommes noirs.

téléchargez la vidéo intégrale

Gangbang black pour libertine blanche

Mais n’allez pourtant pas croire que le fantasme du gangbang black se limite aux libertines américaines. En France aussi, le mythe de l’homme noir TTBM, amant puissant et viril, fait fantasmer pas mal de libertines. récemment, j’ai vu un site de club échangiste qui annonçait précisément un gangbang black. La direction avait invité plusieurs hommes africains et antillais, et les gourmandes étaient conviées à venir s’amuser avec eux.

Attention, je parle ici de mythe à dessein. Car s’il existe des hommes noirs TTBM, il ne s’agit en rien d’une règle absolue. Loin s’en faut. J’ai, personnellement, connu des hommes blacks qui n’étaient pas particulièrement bien lotis à ce niveau là. Et certains avaient même plutôt de quoi complexer.

libertine américaine

La question raciale dans le libertinage

C’est donc peu de dire que le libertinage n’échappe pas plus que le reste de la société aux clichés ethniques. Et pourtant, sur le plan physique comme sur le plan culturel, ces clichés n’éclairent rien. Ainsi, j’ai personnellement vu des libertines asiatiques avec des gros seins. Comme j’ai pu constater que, je le disais, des hommes noirs pouvaient arborer des micro-pénis, tandis que des asiatiques étaient eux TTBM.

Il en va de même sur la plan culturel : si vous saviez le nombre de coquines beurettes qu’on croise en club échangiste. Voilà qui nous amène très loin du salafisme et de ce genre de conneries. Après, si l’envie vous prend, mesdames, de vous offrir un gangbang black, rien que de très logique. Les hommes ont bien le droit de fantasmer sur les blondes ou sur les femmes à forte poitrine !