Cela faisait un moment que Marion ne nous avait pas gratifiés d’une nouvelle vidéo candauliste, depuis son best-of éjacs faciales. Mais, pendant ce temps là, la libertine a assouvi de nouvelles envies d’exhibition hardcore. Elle a, par exemple, vécu un gangbang en plein-air, que l’on peut découvrir dans la sextape ci-dessous.

téléchargez la vidéo intégrale

Le gangbang en plein-air

Certains appellent cela le dogging. Pour d’autres, ce terme renvoie à la bestialité de la libertine, ce qui ne correspond pas toujours. Pour Marion, pas de tout : son gangbang en plein-air correspond bien à mettre une chienne au service de messieurs en rut et, le plus souvent, en manque de sexe.

Si l’on excepte l’exhibition simple, sans contact, savez-vous que la pluralité masculine reste, de loin, la forme de libertinage en plein-air la plus répandue. En effet, les coquines qui, comme Marion, aiment à s’exhiber de façon hard dans des coins à voyeurs espèrent rarement tomber sur un couple ou une femme.

Dès lors, le doute n’est plus permis : si vous croisez un couple dans un spot de dogging, soit il recherche simplement à se montrer, soit il recherche la pluralité masculine. L’heure vient pour vous de ne pas vous montrer timide (ni relou !) si vous voulez en profiter

Libertinage outdoor

Alors, le libertinage outdoor se limite t-il au seul gangbang ? Non, évidemment, puisque des couples pratiquent notamment le triolisme ou le candaulisme. Mais il existe aussi des endroits où c’est l’échangisme en plein-air qui prime. Le plus célèbre d’entre eux se trouve au Cap d’Agde, sur la plage libertine.

En fait, plus un spot de cruising libertin est fréquenté, puis les chances pour les couples d’en trouver un autre pour une partouze en plein-air seront grandes. S’il ne trouve pas chaussure à son pied, alors le couple se contentera d’une exhibition soft. Ou d’un gangbang !