Une vidéo porno amatrice assez impressionnante envoyée par une libertine belge et son mari. Il s’agit là d’un gangbang totalement hardcore, durant lequel notre coquine va littéralement se faire baiser par tous les trous. Et en même temps, s’il vous plait ! Particularité de cette partouze filmée à domicile par ce couple libertin belge : il s’agit de sexe « interracial », avec des mecs noirs, blancs et beurs.

téléchargez la vidéo intégrale

Sexe interracial en milieu libertin

Nous ne sommes pas aux Etats-Unis. En Belgique comme en France, le sexe interracial n’a rien d’une pratique sexuelle à part entière. Dans le milieu libertin, on baise avec des personnes de toutes couleurs sans se soucier d’interdits sociaux particuliers.

Néanmoins, il est un fait qui existe dans le milieu libertin. En particulier chez les libertines amatrices de pluralité masculine (trios ou gangbang). Certaines d’entre elles ont un fantasme tout particulier pour les hommes noirs. Et un peu plus rarement pour les maghrébins ou encore les asiatiques.

Alors, si on ne parle qu’avec des guillemets de sexe « interracial », sachez, messieurs les antillais et africains qu’il vous sera, à certains moments et avec certaines libertines, plus facile d’être recruté pour un gangbang, par exemple. N’hésitez pas à guetter, sur les sites de rencontres, des demandes spécifiques à ce sujet. Vous ne risquez pas d’attendre très longtemps.

Racisme et libertinage

Ceci étant dit, il ne s’agit là que d’un fantasme. Certains hommes apprécient les rousses ou les femmes à forte poitrine, certaines femmes aiment les grands ou les moustachus. Et le fantasme « interracial » de certaines libertines s’arrête là.

De façon plus générale, on peut constater, avec joie, que le racisme – tout comme l’homophobie ou le sexisme – est très mal vu dans le milieu libertin. De là à dire qu’il n’existe pas, ce serait malhonnête. Mais tout de même… Le libertinage est – en tout cas doit être – une certaine école de la tolérance.