A notre grand étonnement, nous avons été invités à venir filmer la partouze dans un autre club échangiste. En fait, il s’agissait d’une garden-party libertine dans les parties extérieures du club. Le soleil, une piscine et des dizaines de couples échangistes et naturistes. Le reportage porno s’annonçait chaud.

téléchargez la vidéo intégrale

La garden-party dans les lieux libertins

En France aussi, la formule garden-party échangiste gagne du terrain. C’est, bien entendu, en particulier dans le sud de la France que les clubs et saunas s’y mettent. Mais aussi dans la moitié nord, en été. Il s’agit d’établissements coquins qui disposent non seulement d’espaces extérieurs, mais aussi de certains aménagements.

Il faut d’abord et avant toute chose que ces parties extérieurs ne soient pas visibles de l’extérieur. Car s’il est autorisé, en France comme en République Tchèque de faire ce que l’on veut dans un espace privé (ici, un club), l’exhibition est bien entendu interdite. Et même si un voisin voyeur réussissait par ruse à voir la garden-party échangiste, il pourrait en plus déposer plainte.

Et puis il y a tous les « à-côtés ». Une piscine n’est sans doute pas indispensable à la partouze, mais toujours bienvenue. Un grand barbecue, des meubles de jardin, bref, toutes les installations de confort en extérieur, sont aussi nécessaires.

Une partouze échangiste dans le jardin ?

Mais attention. De là à organiser une garden-party libertine et naturiste dans votre jardin, il y a un pas. Parce que ce ne sont pas seulement les images qui sont en cause. Mais aussi les sons. Imaginez une convive qui a tendance, sans forcément s’en rendre compte, à exprimer son plaisir de façon bruyante, et tout le voisinage sra au courant.

Et pourra, le cas échéant, vous poursuivre pénalement pour exhibitionnisme. Alors, pas de garden-party libertine sans être très bien situé et très bien équipé pour cela.