Retour en Europe de l’Est, pour une nouvelle vidéo fraîchement tournée dans notre club échangiste préféré. Jeunes et plus âgées, les amatrices de libertinage sont là en nombre. On s’embrasse goulûment. On se déshabille lentement. Les filles ont, semble t-il, très envie de jouer. Et même si la partouze restera mélangiste, c’est plutôt chaud !

téléchargez la vidéo intégrale

Le libertinage en Europe de l’Est

Quand on parle de libertinage en Europe de l’Est, il faut se souvenir que les dictatures communistes étaient plutôt puritaines. Voire énormément. Là-bas, le porno était tout simplement illégal. Et ne parlons pas du libertinage. Avec la chute du mur et du rideau de fer, l’Europe de l’Est a ainsi pu s’ouvrir à une autre sexualité.

Ceci étant, c’est la nouvelle génération qui s’est mise à assumer son côté libertin. Ceux qui avaient connu le régime pro-soviétique ont bien sûr eu du mal à se libérer des conventions. Mais la jeunesse d’Europe de l’Est est parmi les plus libertines du vieux-continent.

échangisme orgie

Sexe et échangisme en Europe

Si les pays scandinaves sont réputés pour leur liberté sexuelle, les deux pays en tête de proue de l’Europe libertine restent l’Allemagne et la Belgique. Les clubs échangistes de l’un et l’autre de ces deux pays sont les plus actifs, sexuellement parlant.

On retrouve la France bien placée. Elle compte la plus forte concentration de clubs et saunas. Et ce, même si on ne compte pas le fameux Cap d’Agde, LA capitale du libertinage en Europe. Le reste de l’Europe du Sud est plus marquée par le catholicisme. Il n’en reste pas moins qu’on y trouve pas mal de lieux de villégiatures échangistes, comme Sitges, par exemple.