Savez-vous qu’il existe des couples et des libertines japonaises ? Et bien oui, oubliez vos clichés sur un Japon moraliste et puritain, et regardez plutôt cette vidéo amatrice gratuite qui montre une partouze entre couples échangistes nippons.

téléchargez la vidéo intégrale

Les libertines japonaises sont plus nombreuses qu’on ne croit

On aurait tort de penser que les japonaises sont des femmes coincées. Une récente étude a démontré, au contraire, qu’une femme nippone sur quatre avait déjà au moins une fois tourné dans un film porno. De là à faire des japonaises des libertines patentées, il n’y a qu’un pas.

Que nous franchissons : une autre enquête montre que 21% de couples des couples nippons ont déjà fréquenté un « kissa bar », l’équivalent des clubs échangistes. Alors oui, les japonaises sont autant – si ce n’est plus – libertines que les femmes occidentales.

Un libertinage très secret

Cependant, le libertinage au Japon est encore plus confidentiel et secret qu’en Europe. Et surtout pour un occidental en vadrouille. En effet, il s’avère difficile de s’introduire dans le milieu échangiste de Tokyo, par exemple, surtout quand on est étranger. Une libertine a ses chances. Un couple ou un homme seul beaucoup moins.

Il existe une raison très simple à ce phénomène. Les hommes nippons entretiennent un complexe par rapport à la taille de leur pénis. Et craignent que l’arrivée d’un européen ne les fasse paraître encore moins virils. Ceci étant, certains couples échangistes et certaines libertines japonaises fantasment sur les occidentaux.

Dès lors, il est possible de faire des rencontres libertines à Tokyo, notamment en fréquentant le quartier chaud, qui se trouve à Kabukicho.