C’est une amatrice française, soumise à son mari et maître, que nous retrouvons dans cette nouvelle sextape. L’esclave sexuelle se retrouve offerte par son mari à tous les clients d’un sexshop. La scène se passe dans les alcôves de l’établissement. Et madame joue le rôle d’une pute. Elle n’a pas le droit de refuser la bite d’un de ses « clients ».

téléchargez la vidéo intégrale

Le fantasme de la prostitution

Il en va ainsi du fantasme de la prostitution comme celui du viol. Il s’agit en fait de deux fantasmes extrêmement partagés par les femmes, libertines ou non. Mais il me faut être très claire à ce sujet : ceci s’explique très bien. En fait, aucune femme ne veut réellement être violée. Pas plus qu’elle ne souhaite être traitée comme une pute. Mais ces rôles ont une valeur cathartique.

Je m’explique : quand on est violée ou quand on est une pute soumise, on ne s’appartient plus. Dès lors, les envies les moins avouables peuvent se réaliser sans pour autant entraîner une quelconque culpabilité. Si je suis victime, on ne peut me reprocher des pratiques que je désire, mais que mon conscient réprouve.

Alors, je pose la chose avant toute autre explication. Si une femme veut jouer le rôle de la pute, il s’agit bien d’un jeu. C’est à elle qu’il incombe de poser ses limites. Et je peux vous affirmer que Marie, la libertine française de cette vidéo, si elle a peu de limites, les fait respecter avec vigueur.

Le jeu de la pute dans le milieu libertin

Dans les clubs échangistes de France, il arrive parfois qu’un mari livre sa femme telle une prostituée à un gangbang. Mais jamais, à ma connaissance, la direction de l’établissement ne rentre dans le jeu. En effet, la législation française sur le sexe tarifé ferait prendre trop de risques au club libertin.

A l’inverse, on trouve dans les établissements libertins de Belgique des soirées à thèmes mettant en scène la pute ou le gigolo. Avec une monnaie virtuelle, chacun (ou chacune) peut s’acheter les services sexuelles d’une dame (ou d’un monsieur). Il se trouve que, Outre-Quiévrain, la législation est beaucoup plus souple quant à la prostitution (et même quant au proxénétisme).

Ma femme est une pute

Je veux ici avertir les couples qui seraient tentés par ce jeu de la pute et du proxénète. En France, le risque juridique (et pénal !) s’avère énorme. Même si vous êtes totalement dans le jeu, vous encourez des peines sévères. Alors, s’il vous plaît d’être traitée comme une prostituée, mesdames, n’acceptez aucun paiement, ne serait-ce qu’en centimes !

Par contre, rien ne vous interdit, si ce jeu de rôle vous sied, de vous faire traitée de pute gratuite. Mais ne laissez jamais l’argent, même de façon symbolique, entrer en lige de compte.

http://www.videoslibertines.fr/wp-content/uploads/2019/05/30083-pute-sexshop.jpghttp://www.videoslibertines.fr/wp-content/uploads/2019/05/30083-pute-sexshop-150x150.jpgTAC Amateurssextapes amatricescandaulisme,dogging,France,gangbang,Nouvelle-Aquitaine,sadomaso,sexshops
C'est une amatrice française, soumise à son mari et maître, que nous retrouvons dans cette nouvelle sextape. L'esclave sexuelle se retrouve offerte par son mari à tous les clients d'un sexshop. La scène se passe dans les alcôves de l'établissement. Et madame joue le rôle d'une pute. Elle n'a...