De jeunes amatrices novices ont été amenées récemment dans notre club pour une nouvelle orgie BDSM. Comme à l’habitude, désormais, les couples libertins présents ont pub se mêler à la fête. Quelques libertines se sont même laissées aller de manière tout à fait impudique. Elles forcent même les esclaves à lécher leurs chattes. Et elles les obligent à sucer leurs maris.

téléchargez la vidéo intégrale

Le club de l’orgie BDSM

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient par encore The Upper Floor, je fais les présentations. Il s’agit d’un club libertin de San Francisco. Mais attention, cet établissement doit être réservé à un public averti, puisqu’il est spécialisé dans l’orgie BDSM. Vous vous trouvez dans l’univers du sexe qui fait mal. Et c’est vous qui devrez vous habituer à ses codes.

Pour y accéder, il existe plusieurs solutions. Soit vous êtes una depte sado-maso reconnu. Maîtres, dominatrices, soumis et soumises ont leurs entrées dans le club. Soit vous êtes un couple libertin, curieux de découvrir une orgie BDSM.

Sinon, il faudra vous contenter des vidéos du club, qui, soit dit en passant, valent vraiment le détour.

vidéos club sadomasochiste

Déroulement d’une partouze sadomaso

Dans le cas où vous êtes un couple libertin (« vanille » disent les adeptes), vous êtes d’abord conviés à regarder. A priori, vous n’êtes pas là pour participer, au premier sens du terme, à l’orgie BDSM. Mais votre présence, sachez-le, fait partie du dressage de la soumise (ou du soumis). Il est humilié publiquement. Et si possible devant des gens qui, à la fois, apprécient le spectacle et sont choqués par lui.

Mais il arrive parfois qu’un maître ou une maîtresse convie un couple – ou une libertine seule – à venir se joindre à la séance. En ce cas, et seulement en ce cas, il vous sera possible de disposer l’esclave. Bien entendu, il vous faudra respecter les limites fixées par le dominateur ou la dominatrice.

Rien ne vous interdit, par ailleurs, de vous proposer comme soumis(e). Dans ce cas, veillez à fixer les limites. Ou à vous exposer en tant que couple libertin, plus ou moins porté su la chose sadomaso. On voit d’ailleurs dans cette vidéo quelques couples libertins « vanille » qui jouent entre eux.

Quoi qu’il en soit, les couples libertins présents se doivent de respecter l’éthique SM. Et c’est bien, à mon humble avis, la moindre des choses. Si seulement on pouvait imposer la même chose aux « curieux » qui viennent s’encanailler en club échangiste. Et si on on utilisait un fouet pour cela ? Après tout, ça a l’air de fonctionner !

Le BDSM dans les clubs libertins classiques

Tout le monde ne peut pas se rendre en Californie pour assister à une orgie BDSM. Nous vous avons récemment éclairé sur l’existence de clubs SM en France, ainsi que sur les établissements libertins classiques proposant de tels événements. Je vous donne rendez-vous ici pour en savoir plus.