Susi a eu une idée. organiser une orgie saphique entre libertines. A force de voir les ébats entre femmes interrompus par les hommes, elle a invité ses copines et les copines de ses copines chez elle, en leur demandant de venir sans ces messieurs. Seul le mari de Susi a eu l’autorisation de rester, pour filmer une sextape de cette partouze entre femmes.

téléchargez la vidéo intégrale

Libertinage et orgie saphique

Le sexe entre femmes, dans le milieu libertin, reste, malheureusement, souvent cantonné aux préliminaires. Il s’agit d’un moyen de prendre contact entre couples échangistes ou mélangistes. Cela peut aussi constituer un spectacle très émoustillant pour ces messieurs, doublé d’un « tour de chauffe » sympathique pour ces dames. Mais de là, à organiser une orgie saphique, il y a un pas.

Dans les clubs et saunas libertins, tout comme dans les soirées privées, l’orgie libertine se déroule entre couples, et parfois avec quelques hommes seuls. Certes, le sexe saphique peut y avoir une place, mais rare sont les occasions d’une partouze entre femmes.

Parfois, trois ou quatre libertines se réunissent pour une orgie saphique, souvent conçue comme un show pour leurs hommes. Mais de là à réussir, comme l’a fait Susi, à organiser une vraie partouze de libertines, les choses se compliquent sérieusement.

Et si les clubs s’y mettaient ?

D’où mon idée. Et si les clubs libertins se mettaient à organiser ce genre d’événements ? Il existe des soirées gangbang, des soirées triolisme, d’autres sont même consacrées à la bisexualité féminine. Et pourquoi ne pas organiser, dès lors, une soirée saphique ?

Le concept en serait simple. Les couples viendraient comme d’habitude. On accepterait évidemment les femmes seules. D’ailleurs, on peut imaginer qu’une telle proposition puisse attirer de pures lesbiennes, tentées par l’idée d’une orgie.

Tout se passerait donc comme d’habitude, mais les hommes n’auraient tout simplement pas le droit de participer. Ils se contenteraient de regarder. Je suis persuadée qu’un tel concept de soirées libertines en club ou en sauna plairait à nombre de femmes bisexuelles actives. Qu’en pensez-vous ?