Marion « la salope » nous envoie aujourd’hui une compilation de ces exploits libertins. Cette vidéo a pour thème les parkings où notre amatrice allemande préférée aime à pratiquer le dogging et le gangbang amateur.

téléchargez la vidéo intégrale

Où se trouvent les parkings libertins ?

Je vous vois venir. La vidéo de Marion vous a sans doute donné des idées. Et vous vous demandez, tout naturellement, comment trouver ces parkings libertins où des libertines comme elle s’exhibent et s’offrent en gangbang. La réponse, je vais vous la donner, mais un avertissement préalable s’impose.

Car ces parkings accueillent en réalité rarement des femmes et des couples. Non, il s’agit en fait de lieux où des hommes gays, bisexuels et curieux se rencontrent. Vous voilà prévenus. Ceci étant, ces lieux constituent aussi des espace de dogging libertin et hétéro.

Alors, comment faire pour les trouver dans votre région ? Mon premier conseil consiste à écouter la rumeur publique. Si celle-ci parle d’un « coin à pédés, vous pouvez être certain de vous trouver sur la bonne site. Le second conseil tient à l’observation. Les parkings à dogging sont ceux qui se trouvent un peu à l’abri des regards, séparés de la route par des arbres, par exemple. Enfin, je ne saurai trop vous conseiller de vous renseigner sur un site comme libertinissime.

Ce qui se passe dans les lieux de dogging extérieur

La seconde question tient à ce qui se passe réellement sur ces parkings. Je vous l’ai dit : pour l’essentiel, il s’agit de rencontres entre hommes. Mais même si l’un de ces lieux jouit d’une bonne réputation auprès des couples hétéros, il vous faudra un coup de chance pour tomber sur une exhibition libertine.

Dans ce cas, alors, plusieurs scénarios peuvent se présenter. Le premier consiste en une simple exhibition féminine ou un couple qui baise devant les voyeurs. Mais les couples qui fréquentent les parkings libertins vont bien souvent plus loin. Sans pousser le vice aussi loin que Marion, c’est le plus souvent hardcore, il faut bien le reconnaître.