Conviés à venir filmer une nouvelle partouze dans notre club libertin de référence, nous tombons sur une orgie qui met aux prises des couples dont l’âge varie entre 20 et 50 ans. Nous avons déjà eu l’occasion de filmer une soirée entre jeunes couples. Aujourd’hui, il semble que l’ambiance du club échangiste soit nettement plus intergénérationnelle. D’ailleurs, libertins et libertines se regroupent par affinités sexuelles bien plus qu’en fonction de leurs âges respectifs.

téléchargez la vidéo intégrale

Rencontre libertine intergénérationnelle

S’il est bien un milieu où la rencontre entre deux générations demeure possible, c’est bien le monde de l’échangisme et du libertinage. En effet, il n’est pas rare, en club comme en privé, de constater qu’un couple de la vingtaine fricote avec un couple quinquagénaire. La relation intergénérationnelle reste consubstantielle au monde libertin.

Bien entendu, il existe de jeunes couples qui se fixent une limite d’âge. En passant, il faut bien constater qu’il est parfois difficile, dans la pénombre d’une alcôve libertine, de dire précisément l’âge de son partenaire. Mais passons : il existe aussi des couples mûrs qui refusent de coquiner avec des plus jeunes.

Mais ces deux catégories forment plutôt une exception dans l’échangisme. Et dans le libertinage en général : au contraire, on sait bien que de jeunes hommes rêvent de couguars et que certaines jeunes femmes veulent essayer avec des hommes plus âgés. Ce qui ne pose de problèmes, a priori, à personne.

échangisme orgie

Soirées à thèmes par générations

Cependant, il faut bien avouer que la relation intergénérationnelle n’a pas spécialement le vent en poupe dans les clubs et saunas. Ainsi, par exemple, certains établissements libertins refusent désormais leur entrée aux personnes de moins de 25 ans. S’il n’est pas certain que cette pratique s’avère très légale, ceci trouve son origine dans le fait que de plus en plus nombreux « jeunes » viennent jouer les curieux.

Par ailleurs, on assiste à une véritable recrudescence du phénomène inverse. Certains clubs échangiste réservent ainsi certains soirs de la semaine aux coquins et coquines de moins de 40 ans, par exemple. Ceci étant, la partouze intergénérationnelle restent de mise dans le libertinage.