Tiffany nous a amené sa meilleure copine, avec qui elle se gouine de temps en temps. Objectif : la convaincre de partouzer avec deux lascars. Une première fois libertine pour laquelle notre amatrice débutante du jour s’est laissée convaincre assez facilement, finalement.

téléchargez la vidéo intégrale

Ma première fois libertine

Puisqu’on parle d’une première fois libertine, j’en profite pour vous parler d’une expérience érotique qui restera à jamais gravée dans mon cœur. Il s’agit de notre fois, mon homme et moi, en club échangiste. Nous avions 25 et 26 ans, et une envie de trouver ce que nous ne savions pas être une licorne libertine.

Nous arrivons trop tôt au club. Une (au demeurant charmante) hôtesse nous refoule, nous demandant de revenir plus tard. Nous revenons après un café dans un bar (je suis habillée bien trop sexy pour les clients du rade). Nous attendons, en nous disant qu’il ne se passe rien de bien sexe dans ce lieu. En fait, tout se passe à l’étage. Quand nous finissons par monter, nous trouvons une partouze assez choquante, pour une première fois.

Finalement, nous sympathisons – tard dans la nuit – avec un couple débutant comme nous. Mais avant cela, nous avions tout de même dragué un petit gars rebeu, bien partant pour jouer avec nous. Les hommes célibataires du club ont donc pu reluquer cinq jeunes gens (2 filles, 3 mecs) en train de partouzer dans le seul coin-câlin encore disponible.

Organiser sa première fois libertine

Tout cela pour dire que nous avons eu de la chance. Notre première fois libertine s’est finalement bien terminée. Mais notre impréparation aurait pu nous coûter à la fois notre soirée et toute notre envie de libertinage. Il n’y a rien de pire qu’une première fois ratée.

La solution à ce problème ? D’abord, ne pas attendre trop d’une première fois, qu’elle soit échangiste, trioliste, mélangiste ou autre. Ensuite, se renseigner au maximum sur le lieu où l’on désire se rendre. Ne serait-ce que sur les horaires d’ouverture, je vous l’assure, c’est du vécu !