Aujourd’hui, Dee et son mari ont rendez-vous chez un de ses fans. Ce dernier a promis à la libertine de « la fournir en queutards en rut ». Alléchée par l’idée de baiser avec un groupe de mecs « morts-de-faim », notre amatrice, qui n’est pas en reste niveau appétit sexuel, suit son homme dans cette nouvelle aventure érotique.

téléchargez la vidéo intégrale

Les queutards et les morts-de-faim

S’il existe bien une catégorie de personnes honnie par le monde du libertinage, c’est bien celle des morts-de-faim. Plus méprisés encore que les indécis et les curieux, ils se divisent en deux groupes. A ma gauche, je vous présente les couples, dont je suis, qui fréquentent d’abord le milieu libertin pour le sexe. Si, il se trouve des libertins et libertines qui ne comprennent pas ce point de vue.

A ma droite, les mecs célibataires qui se rendent en club échangiste ou en soirée privée dans la même perspective : ce sont les queutards. Là encore, je ne comprends pas bien l’ostracisme qui les touche. Entendons-nous bien : je n’ai aucune forme de respect pour le mec qui laisse bobonne à la maison pour aller niquer de la libertine. Bobonne pourrait aimer aussi, non ?

Mais qu’on reproche à des libertins et libertines de fréquenter ce milieu d’abord pour le sexe, cela me dépasse totalement. Bien sûr, on peut aussi sympathiser, lier de vraies amitiés, mais, pour moi, le libertinage représente d’abord la perspective du sexe libre.

libertine américaine

Autres définitions du mot queutards

Je propose donc ici une autre définition du mot « queutards », dans un sens péjoratif. Je parle ici des mecs qui consomment du sexe, sans comprendre l’idée libertine. Pour ces derniers, la libertine est une salope, une sorte de « pute gratuite ». Ceux-là se font vite repérer, et n’ont souvent accès à rien.

Mais il existe une troisième définition, méliorative celle-ci : pour certaines gourmandes libertines, le terme renvoie à une puissance virile. Il s’agit, alors, d’un compliment. Comme quoi, chacun(e) trouve midi à sa porte.