Dans le libertinage, en tout cas en France, le sexe entre femmes est souvent l’occasion de préliminaires à la partouze à proprement parler. Ici, ce sont deux amatrices échangistes qui vont se gouiner. Elles sont filmées par les hommes, qui ne vont pas tarder à les rejoindre.

Voir la vidéo

Le sexe entre femmes comme déclencheur du libertinage

On le dit peu, mais c’est sans doute la toute première motivation de ces dames à tenter l’expérience du libertinage. La bisexualité féminine est, selon mon expérience et les discussions que j’ai pu avoir avec d’autres libertines, la première porte d’entrée dans cet univers du sexe libre. Le plaisir entre femmes est en effet un fantasme très courant, partagé par les deux sexes.

Ainsi, de nombreuses libertines sont venues au libertinage par et pour le sexe entre femme. Pour preuve, on citera le nombre important de couples débutants qui recherchent, au moins dans un premier temps, une libertine célibataire et bisexuelle pour coquiner à trois.

Messieurs, si vous voulez convaincre votre épouse de tenter l’expérience, évoquez le sexe entre femmes. Vous augmenterez sans doute vos chances d’éveiller la curiosité de votre moitié.

La bisexualité féminine et la rencontre entre couples

Ceci étant, le sexe entre femmes reste souvent, dans le milieu libertin, cantonné au rôle de supplétif. En effet, il joue principalement deux rôles. Le premier consiste à faciliter la rencontre entre couples. Dans un club libertin ou un sauna échangiste, il est parfois plus facile que deux femmes se frôlent et se touchent, signifiant l’intérêt d’un couple pour l’autre, et inversement.

Dans la même manière, dans le cadre du libertinage en privé, les caresses entre femmes sont envisagées comme un bon moyen de briser la glace. Et de décoincer une situation par trop embarrassante. Ce qui nous amène au second rôle majeur de la bisexualité féminine dans l’échangisme. Celui de préliminaires.

Il n’en reste pas moins que, pour certaines libertines, le sexe entre femmes fait partie, à part entière, de leur plaisir libertin. Ainsi, le sexe lesbien n’est pas, pour elles, qu’un simple gadget. On parlera alors de bisexuelles actives.