Venus, une shemale bien connue du milieu libertin et LGBT de San Francisco, nous fait parvenir cette vidéo porno amatrice tournée avec un couple. Le monsieur a décidé « d’offrir » sa copine à un transsexuel et a découvert Venus sur son blog perso. Il tient la caméra, pendant que les deux coquines s’amusent ensemble, et avec la bite tendue du jeune homme.

téléchargez la vidéo intégrale

Le fantasme de la shemale

Bien sûr, il y aura toujours celles et ceux qui pousseront les hauts cris dès lors qu’on leur parle de sexe avec une shemale. Mais, dans le milieu libertin comme ailleurs, le fantasme du troisième sexe reste une chose bien partagée. Et il concerne à la fois les hommes et les femmes.

Il n’y a nul besoin d’être bisexuel pour rêver de coucher un jour avec un transgenre. Comme en témoigne Venus : « quand je croise un groupe de mecs hétéros, ou un hétéro en couple, en général, on m’ignore. Ou carrément, on se moque de moi. C’est autre chose quand le mec est seul. Là, il me drague plus d’une fois sur deux ».

Et il en va de même pour ces dames. « En réalité, je crois que les femmes fantasment encore plus sur les transsexuelles que les messieurs. Bien entendu, le jeu de séduction s’avère bien souvent plus subtile. Mais je crois que le fantasme des shemales concerne aussi bien les femmes que les hommes ».

Les shemales dans le milieu libertin/h2>

Comment s’étonner alors que de nombreux clubs échangistes et saunas libertins ouvrent leurs portes aux représentantes du 3ème sexe ? En fait, en France, ceux-ci sont de plus en plus nombreux à proposer une tarification « transgenre ». Mieux, de plus en plus souvent, ce tarif rejoint celui des femmes seules (soit, souvent, la gratuité).

Sans doute pour ne pas avoir à faire de vérifications scabreuses (et sans doute illégales), ce tarif s’applique aussi bien au travesti qu’à la shemale, quelque soit son degré de « transformation », si vous voyez ce que je veux dire. Mais, surtout dans les grandes villes, il n’est plus rare de croiser une transsexuelle dans un établissement échangiste hétéro.

Mon expérience avec une shemale

Cela n’étonnera personne qui suit ce blofg d’apprendre que j’ai pu également avoir une relation coquine avec une shemale au Cap d’Agde, village naturiste. Elle se promenait sur la plage libertine avec son homme. Le mien, en tout cas, l’a tout de suite repérée.

Rendez-vous a été pris pour la soirée. Ce jour-là, j’ai pu assister à une scène qui ne se représentera sans doute pas de sitôt : mon homme qui suce une bite ! La bite d’une femme, certes, mais tout de même !