Direction les Etats-Unis où des reporters pornos ont été invités à filmer une soirée étudiante presque comme les autres. Presque, puisque cette sororité étudiante est connue pour être particulièrement libertine. Et, en effet, on voit dans cette vidéo gratuite commet la dite fête a tourné à la partouze, très rapidement.

Vie étudiante et libertinage

D’après mon expérience, il existe deux grandes sortes de libertines. J’appartiens à la première catégorie : quand j’étais étudiante, j’ai vécu des expériences sexuelles en groupe, avec des amies et des copains. J’ai connu la partouze, le sexe à trois ou quatre…

La seconde catégorie, c’est l’inverse. La libertine n’a jamais fait d’études. Ou, quand elle en faisait, elle n’a jamais connu ce genre de partouzes. Dans le premier cas, on veut revivre ce qu’on a connu étudiante. Dans l’autre cas, on est frustrée de n’en avoir pas profité.

La vie universitaire est donc le creuset du libertinage, en particulier chez les femmes. Mais cette réalité est en train de changer.

La jeunesse occidentale et le milieu libertin

Personnellement, quand j’étais étudiante, il ne me serait jamais venu à l’esprit d’aller en club échangiste. J’avais déjà tout à portée de main. Si j’ose dire… Quand je suis devenue plus adulte, je suis devenue libertine. Et il était très rare alors, de voir une étudiante dans un sauna mixte ou une soirée privée.

Aujourd’hui, les choses ont changé. On trouve de plus en plus de jeunes gens – dont de nombreuses jeunes femmes – dans les lieux libertins et échangistes. Aujourd’hui, une étudiante ne fait plus uniquement ses expériences dans un cadre estudiantin, mais aussi dans le milieu libertin à proprement parler.

Ce qui n’empêche pas cette sororité américaine de continuer à organiser des soirées vraiment très coquines, manifestement.