Attention, cette vidéo représente un document exceptionnel pour qui s’intéresse au libertinage réel. Il s’agit d’un reportage tourné lors d’une soirée multicouples – et la partouze qui s’en est suivie – organisée par un couple échangiste français. Tournée avec la complicité et l’agrément des couples présents, elle montre tout ce qui se passe dans un événement privé libertin de ce genre.

Voir la vidéo

Qu’est-ce qu’une soirée multicouples ?

On notera d’abord la faute d’orthographe. Pour mieux l’oublier par la suite. Car ce qui nous importe, c’est de savoir ce qu’est réellement une soirée échangiste multicouples dans le vocabulaire libertin. Il s’agit d’abord d’un événement privé. On parle de soirée (ou de journée) multicouples quand la rencontre est organisée hors d’un club échangiste. Auquel cas, il s’agit d’une soirée couples, tout simplement.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’inviter plusieurs couples. Cela se passe à domicile. Ou, de plus en plus souvent, on loue une salle ou gîte pour recevoir plus de monde. Car la soirée multicouples rassemble, par définition, plus de deux couples. Dans cette vidéo, ils sont quatre, mais cela peut aller jusquà dix, vingt ou même cinquante couples.

Par ailleurs, on précisera que les hommes seuls, s’ils sont a priori exclus, peuvent être également invités en petit nombre. Et, comme les femmes seules et les couples, ils participent aux frais d’organisation de la soirée.

Développement du libertinage et de l’échangisme en privé

La soirée multicouples, comme d’ailleurs l’échangisme en privé en général, a le vent en poupe. On peut expliquer ce phénomène de plusieurs façons. La première, c’est la réalité économique. Les clubs sont souvent chers. Mais on peut penser aussi à leur ambiance. les établissements libertins ont, par exemple, une fâcheuse tendance à vivre de leurs habitués. Des habitués qui ne sont pas toujours incluants.

Dans une soirée multicouples, à l’inverse, on essaie de varier les modes d’invitation : site de rencontres échangistes, cooptation, bouche-à-oreille… Ce qui évite ce phénomène.

On pourra parler aussi du choix de la musique qui, ici, reste à la discrétion du couple organisateur. Ou de la qualité de la nourriture et des boissons qui, parfois, laisse à désirer dans certains clubs échangistes.