Encore une sextape libertine venue de l’étranger. En l’occurence des Etats-Unis et de Lavender, une libertine américaine qui tien un blog perso sur sa vie sexuelle (voir ci-dessous). Dans cette vidéo, on voit un « threesome » entre deux amatrices – dont Lavender – et un jeune black trop heureux d’être là.

téléchargez la vidéo intégrale

Threesome, swingers et compagnie

De plus en plus, le libertinage a tendance à s’internationaliser. D’où l’intérêt de connaître quelques mots clés en anglais. Pour décrire le type de partouzes. Mais aussi pour définir ce que l’on veut. Ce que l’on recherche. Ainsi, le libertinage se dit « lifestyle ». Ce terme peut être utilisé à d’autres fins, mais dans un contexte coquin, cela renvoie au libertinage en général. Le mot français « échangiste » se traduit plus facilement par « swingers ».

Du côté des partouzes, les mots varient. Un trio sexe se dira alors « threesome ». Ce à quoi on ajoute les participants. Un M pour les messieurs. Un F pour les dames. Cette vidéo amatrice montre donc un threesome MFF (ou FMF, ou FFM).

Le fait de connaitre certains de ces mots anglais peut s’avérer aussi utile en France. Car de nombreux termes du libertinage viennent de l’anglais. Comme gangbang, par exemple (bukkake vient quant à lui du japonais). Cela peut s’avérer aussi très utile pour rechercher du porno…

Du libertinage aux USA

Oubliez votre idée de l’Amérique puritaine. En « threesome » ou en « gangbang », et même pourquoi en « swinger party », les libertins et libertines américains sortent de l’ombre. Et si les grandes métropoles ont leurs clubs échangistes, les petites villes aussi ont leur vie libertine.

On pense au film Shortbus à New York. Mais aussi au plus célèbre club BDSM du monde, qui se situe à San Francisco. Et au site de Lavender, qui, quant à elle, vit dans une petite ville du New Jersey.