C’est dans un club libertin de la région de Montpellier que nous avons emmené Carla, une amatrice du Grau-du-Roi. Les yeux bandés, la coquine comprend qu’elle va être offerte à une foule d’hommes qu’elle ne voit pas. Très vite à genoux, les seins nus, elle va sucer ces messieurs. Qui vont ensuite lui éjaculer sur tout le corps.

téléchargez la vidéo intégrale

gangbang les yeux bandés

Il n’est pas rare de voir des libertines pratiquer la pluralité masculine les yeux bandés. L’excitation ne pas savoir qui la touche, qui elle suce, qui la baise, peut avoir un effet particulièrement aphrodisiaque sur une amatrice de gangbang. Personnellement, j’ai déjà pratiqué le dogging les yeux bandés.

Cette fois là, mon homme m’a emmenée en voiture vers une destination inconnue. Quand nous sommes finalement arrivés, j’avais déjà les yeux bandés et je ne savais même pas où nous nous trouvions. Il a ouvert la vitre de mon côté. J’ai alors commencé à sentir des mains qui me pelotaient. Il s’agit là d’une situation particulièrement excitante. Mais qui peut vite devenir inquiétante. J’ai donc terminé cette exhibition avec les yeux débandés : contrairement à ces messieurs.

en club échangiste à l’aveuglette

Une autre anecdote que j’ai vécue s’est déroulée au Quai 17, à Paris. Une femme mûre, très belle, se trouvait là, allongée sur un lit, dans la zone publique, les yeux bandés. Son homme l’offrait aux mecs. Il vérifiait aussi le port de la capote.

Comme à notre habitude – nous aimons nous incruster dans des plans en cours – nous avons commencé à la caresser. Son mari nous a fait signe, un doigt sur la bouche, de ne pas parler. Tandis qu’un jeune homme la prenait vigoureusement, nous avons commencé à l’embrasser dans le cou, à lui sucer les seins.

Elle a du sentir des mains féminines. Mais ce n’est que quand je lui ai donné mes seins à téter à son tour qu’elle a vraiment compris ce qui se passait. Elle semblait ravie, et a joui immédiatement des coups de reins de son étalon.